Palmarès Tanguy Turgis 2015

  • Palmarès
  • route
24/10/2015
Tanguy Turgis
Tanguy Turgis, licencié à l’US Métro Transports est l’un des grands espoirs du cyclisme Français. Vélo d’Or 2015 chez les Juniors, il excelle aussi bien sur route que dans les sous-bois. Il vient de remporter la 2ème manche de la Coupe De France de cyclo-cross à Quelneuc. Chez les Turgis, le cyclisme est une affaire de famille et Tanguy semble suivre le bon chemin de ses 2 frères, tous les deux professionnels.

Vainqueur
Route D'Éole étape en ligne (Nat)
Quelneuc Coupe De France cyclo-cross 2ème manche

2ème
La Cantonale étape en ligne (UCI)

4ème
Blangy-Sur-Bresle (Élite)
Tour Du Nivernais Morvan (UCI)

5ème
Pays De Vaud 3ème étape (Coupe Des Nations Juniors)

9ème
Paris Roubaix Junior (Coupe Des Nations Juniors)

23ème
Championnat Du Monde Richmond

Parle-nous de ta saison 2015
Je suis content de ma saison 2015. Pour moi, elle est réussie. Dès le début, j'ai été présent, que ce soit en CX ou sur route. J'ai fait pas mal de courses avec l'équipe de France puis j'ai fini ma saison à Richmond.  

Ton meilleur souvenir

Le Carrefour De L'Arbre sur le Paris Roubaix Junior. Vraiment un bon moment! Mais j'en ai d'autres, comme le stage avec EDF à la montagne et le séjour aux États-Unis pour les championnats du monde.

Ce que tu apprécies le plus dans ton sport

J'aime les courses en circuit, les courses d'un jour.  Ce que j'aime dans le vélo, c'est que c'est dur justement. Mais être fort ne fait pas tout. Il faut avoir au moins un minimum d'intelligence pour pouvoir gérer ses efforts correctement.

Ton rêve de bonheur

J'aimerais courir avec mes 2 frères un jour. J'espère que cela arrivera! J'ai déjà couru avec Jimmy l'an dernier en cyclo cross mais jamais avec Anthony.

Tes héros dans le cyclisme

Mes idoles sont mes frères et Philippe Gilbert.

Le don de la nature que tu voudrais avoir

La téléportation

Un fait de course
Au championnat du monde, j'ai fait un gros effort à la cloche pour revenir sur l'échappée. J'ai donc bien forcé mais on s'est fait reprendre. À ce moment-là, Felix Gall, le futur champion du monde attaque. C'est le dernier moment où j'ai vu Clément (Betouigt Suire) et on a parlé un peu. Je voulais l'aider au maximum. Je l’ai même forcé à manger. Je savais que c'était le Français qui a avait le plus de chance de gagner ce jour-là. Ensuite, il a suivi l’attaque d'un étranger et il est sorti à ce moment-là. C'était bien, c'est ce qu'il fallait faire. Mais personnellement, je m'en voulais de ne plus être dans son groupe car je voulais l'aider encore mais je ne pouvais plus car il était sorti.  J'étais pourtant confiant, très confiant. Je s'avais qu'il était fort et j'avais confiance en lui pour le reste.  Du coup, j'ai contrôlé le peloton derrière pour que ça ne revienne pas. Mais une fois la course terminée, j'avais des sentiments mitigés. J'étais content de la médaille d'argent de Clément parce que c'est déjà énorme mais je savais qu'il voulait plus que ça. J'étais donc aussi à la fois déçu. J'espère que cela ne sera que partie remise et j'attends cette future saison de Junior 2 pour, j'espère, revivre des moments comme ça et, pourquoi pas, de meilleurs !

Partager sur FacebookTweeter

D'autres Palmarès et interviews

Valentin Madouas.JPG
mercredi 17 juillet 2019

Valentin Madouas Palmares 2019 Breton du peloton

Yves Samson juillet 2019
lundi 15 juillet 2019

Yves Samson : une vie de cyclisme

David Gaudu
dimanche 7 juillet 2019

David Gaudu Palmares 2019 Breton du peloton