Steven Laurent Interview Laval Cyclisme 53

  • route
  • Interview
29/01/2019
Steven Laurent laval Cyclisme 53
Steven Laurent , le directeur sportif de Laval Cyclisme 53, nous présente sa dernière recrue pour la saison 2019, l’Américain Thorsten Askervold et nous livre ses ambitions pour la saison qui s’ouvre prochainement.

L’arrivée d’un 16ème élément dans l’équipe DN2 ne semblait pas être au programme. Comment cela s’est-il passé ?
C’est une opportunité qui s’est présentée à nous. Thorsten Askervold a un cousin sur Paris qui connait un dirigeant du club et le premier contact a été pris ainsi. Pour 2019, il s’était engagé avec une équipe UCI aux USA mais celle-ci a finalement libéré ses coureurs aux moments des fêtes de fin d’année. Du coup, il a choisi de tenter l’aventure européenne.

Quelles sont les qualités de Thorsten Askervold ?
Il se dit plutôt sprinteur – puncheur et adore les courses en critérium qui sont très fréquentes aux USA. Au Team California, il était plutôt un équipier et a quelques accessits sur des classes 2. Il vient pour découvrir une autre manière de courir et essayer de se faire repérer par des équipes pro européennes. Il sort de la catégorie Espoir et espère s’adapter très vite à la France pour passer ensuite  à l’étage supérieur. Il est également adepte de la piste et a terminé 3ème du championnat des Etats Unis de scratch en 2018.

Que va-t-il apporter à l’équipe et quel sera son rôle ?
Il va apporter une autre culture avant tout. Cela va casser un peu la routine d’un groupe 100% français et c’est toujours très enrichissant. Au club, tout le monde a sa chance dans la saison et il en sera de même pour Thorsten. En 2018 nous avons eu 8 coureurs différents à lever les bras sur les 15 victoires de l’équipe, je souhaite qu’il en soit de même cette année. On va lui laisser le temps de s’adapter à la France et de monter en régime. Nous verrons ensuite quelles courses nous pouvons cocher pour lui.L’adaptation et le déracinement est toujours le facteur X lorsque l’on intègre un coureur étranger dans une équipe.

Laval Cyclisme 53 version 2019 est armé pour faire une excellente saison. Quels sont les objectifs fixés par le staff et par les partenaires ?
Sur le papier, c’est vrai que l’équipe semble équilibrée et armée pour faire une belle saison. Mais entre le papier et la réalité, il peut y a voir un monde d’écart. Nous allons donc fonctionner étape par étape. C’est notre deuxième année en DN2 et nous devons confirmer notre place à ce niveau. L’objectif annoncé est top 8 en DN2 voir un top 5 si cela se passe bien. En terme purement comptable, on espère une quinzaine de victoires comme en 2018 mais avec un classement général d’une course par étape.
A vrai dire ce que l’on souhaite avant tout, c’est que les gars prennent du plaisir à courir ensemble et les uns pour les autres. Ensuite les résultats viendront naturellement.
J’ai tout type de profils dans l’équipe, des gars qui ne font que du vélo, des étudiants, des gars qui bossent 35h à côté. Si on ne prend pas de plaisir à évoluer ensemble, on n’ira pas bien loin. Je préfère voir les gars s’amuser et tenter des choses ensemble sur les courses plutôt que de leurs dire d’être suiveurs et de saisir l’opportunité qui se présentent à eux.

Quel est votre programme de course pour le début de saison ?
Du classique, avec les Plages Vendéennes, La Vallée De La Loire et puis tous les classiques bretonnes de mars et avril! On a la chance d’avoir beaucoup de courses à 2h maximum de Laval sur les deux premiers mois de courses. On en profite, on ira voir les autres régions plus tard dans la saison.

Votre saison 2019 sera réussie si…
Si nous sommes un peu plus épargnés par les blessures et les chutes qu’en 2018 avant tout ! C’est le point le plus important. Ensuite comme je l’ai dit plus haut, cela sera réussi si nous réussissons collectivement des performances, il suffit de s’inspirer des gros collectifs. En général, les performances individuelles découlent d’une performance collective avant tout. Ce sera le fil conducteur de la saison. On ne va rien inventer dans le vélo, on doit juste regarder ce qui se fait dans les DN1 par exemple et faire ensuite notre recette.

VOIR L'INFO UN AMERICAIN A LAVAL

Partager sur Facebook Tweeter

D'autres Palmarès et interviews

35 Route Ille Et Vilaine hidephoto
jeudi 14 février 2019

Tour Du Cogles Palmarès

22 Route Cotes D'Armor hidephoto
mercredi 13 février 2019

Ronde Du Printemps Plancoët Palmarès

Valentin Madouas
lundi 11 février 2019

Palmarès Valentin Madouas 2009-2019