Léa Curinier Flamanville 2020 Interview

  • Interview
13/01/2020
Léa Curinier Flamanville 2020
Léa Curinier, néo-professionnelle au sein du Team Arkéa Pro Cycling a profité de la première apparition du maillot rouge et noir pour monter sur le podium des championnats de France Espoirs dames. À l'issue de l'épreuve, la Rhônalpine a fait le point sur sa nouvelle équipe et sa saison.

Comment juges-tu ton résultat ?
C'est vraiment super. Ça me remet en confiance et me remotive car jusqu'ici j'avais fait une saison de cyclo-cross pas terrible par rapport aux autres années. Je savais que ce circuit était un parcours que j'affectionnais. Je suis super contente de cette médaille. Ça me motive encore plus pour la saison 2020. Je suis arrivée sans forcément me fixer d'ambitions. Je voulais prendre un maximum de plaisir, tout donner J'ai pris un assez bon départ, j'ai remonté assez de places et j'ai géré ma course. J'ai tout donné et ça l'a fait. Finir 2ème en espoir, c'est super !

Ce nouveau classement Espoir, c'était une bonne chose ?
Oui, cela est motivant, cette médaille me permet d'oublier le reste de la saison. Je ne savais pas si cela allait être possible de finir sur le podium mais j'y pensais, ça me remonte le moral.

Tu as rejoint la nouvelle structure féminine d'Arkéa. Qu’est-ce que cela va t'apporter ?
Je suis super contente de porter ce beau maillot, cela me motive. Pour le moment, ça se passe bien, on verra au fil de la saison. Je vais pouvoir prendre du plaisir et apprendre aux côtés des meilleurs mondiales. Le but est de nous emmener au plus haut niveau, avec un staff comme cela derrière, ça ne peut que nous monter vers le haut.

L’objectif c'est de rester dans les deux disciplines ou de performer plus dans l'une ou l'autre ?
Personnellement, j’adore le cyclo-cross. Après, l'équipe nous laisse disputer la saison. Si les deux sont possibles, je continuerai cette discipline. On fera le point en fin de saison.

Quelle sera la suite de la saison ?
Je vais partir en stage avec Arkéa et puis je disputerai la manche de Coupe du Monde à Nommay. On verra ensuite si je continue ou si je coupe.

Kevin Le Guelvoud pour Vélopressecollection

CLASSEMENT DU CHAMPIONNAT DE FRANCE FLAMANVILLE 2020

Partager sur FacebookTweeter

D'autres Palmarès et interviews

Plonéour lanvern palmarès hidephoto
mercredi 27 mai 2020

Plonéour-Lanvern palmarès de 1950 à 1989

François Lemarchand Palmarès hidephoto
mercredi 27 mai 2020

François Lemarchand palmarès 1978-1997

Botsorhel palmarès hidephoto
mardi 26 mai 2020

Botsorhel palmarès du critérium de 1950 à 1991