Antoine Benoist Flamanville 2020 Interview

  • Interview
13/01/2020
Antoine Benoist Flamanville 2020
Antoine Benoist (Alpecin-Fenix) a conservé son titre de champion de France Espoir. Le Costarmoricain, qui a pris sa licence dans son club formateur, le CC Plancoët, pour 2020 a surclassé ses adversaires en terres Normandes, prouvant ainsi qu'il est bien le numéro 1 Français dans sa catégorie. Après avoir remporté la première Coupe de France de la saison, il avait choisi de concourir chez les Espoirs pour ce championnat. À l'issue de l'épreuve, nous avons fait le point sur sa saison et la suite de la saison cyclo-cross.

Que représente pour toi ce titre aujourd'hui ?
C'est top pour moi de conserver ma tunique bleu-blanc-rouge surtout après l'année dernière où c'était spécial puisque mes parents n'avaient pu être présents. Voir mon père en larmes, au poste, dans le dernier tour c'était chaud mais du moment que je leur ai fait plaisir et que je me suis fait plaisir c'est le plus important. Je suis fier de leur avoir fait vivre ce moment.

Comment as-tu vécu la course en faisant très vite la différence ?
Je voulais essayer de faire l’écart dès le début. Ça a été difficile le premier tour car Mickaël (Crispin) s'est accroché, je n'étais pas très serein mais je n'ai rien lâché et j'ai gardé mon rythme. J'étais dans un très bon jour, c'était parfait pour moi. Sur un championnat, on ne sait jamais ce qui peut arriver, un soucis mécanique peut très bien arriver, donc il ne faut pas lâcher, tout peut aller très vite. Dans les derniers tours, j'essayais de gérer, de ne pas partir à la faute car même si le circuit n'était pas très boueux on peut vite glisser dans les virages.

Pourquoi as-tu choisi de t'aligner avec les espoirs ce week-end, alors que tu pouvais légitimement viser le titre chez les élites ?
Lorsque j'ai signé avec mon équipe, il était prévu que je dispute ce championnat en espoirs, pour ne pas brûler les étapes. C'était mon choix, tout le monde me posait la question mais depuis le début de la saison mon choix était fait. Plein de gens pensent que je devrais courir en élites, après c'est toujours un maillot. On m'a toujours dit de ne pas brûler les étapes, chose que j'essaie de faire, pour évoluer d'année en année. J'espère que cela sera bénéfique pour la suite. Peut-être que l'année prochaine, je disputerai ce championnat en élites mais je verrai bien. Je vais déjà terminer la saison et on fera le point.

Les soucis de santé sont derrière toi désormais ?
Non, non malheureusement... J'ai encore des examens à faire en fin de saison. J'ai retrouvé des bonnes sensations mais ce n'est pas réglé au niveau de ma santé. C'est un peu « chiant » de ne pas savoir ce que j'ai, j'ai hâte que cela soit réglé. Je vais régler cela en fin de saison. J'ai déjà fait une série d'examens mais il faut pousser plus loin pour que je connaisse vraiment la nature de mes soucis mais je ne pouvais pas les faire en cours de saison car cela m'aurait coûté de la force. Pour le moment je profite de mes bonnes sensations car je ne sais pas de quoi demain sera fait.

Qu'as-tu appris avec Matthieu Van Der Poel ?
C'est un gars top, on se côtoie surtout en stage et on se parle sur les courses, on passe toujours de bons moments ensemble ainsi qu'avec l'équipe. Il est impressionnant mais il ne faut pas se leurrer, il sait se faire mal, ce n'est pas pour rien qu'il réussit. Il bosse, il fait le job, on n'a rien sans rien.

Quelles seront tes ambitions aux championnats du Monde ?
J'aurai de belles ambitions, c'est encore dans un petit moment, je pars en stage en Espagne avant cela pour arriver à mon pic de forme en Suisse. Ce n'est pas tout de suite mais forcément on y pense. Je disputerais Hoogerheide la semaine avant.

Kevin Le Guelvoud pour Vélopressecollection

CLASSEMENT DU CHAMPIONNAT DE FRANCE FLAMANVILLE 2020

Partager sur FacebookTweeter

D'autres Palmarès et interviews

Ronde du printemps palmarès
samedi 18 janvier 2020

Ronde Du Printemps Plancoët Palmarès

La Melrandaise hidephoto
samedi 18 janvier 2020

La Melrandaise palmarès

Boucles guégonnaises
jeudi 16 janvier 2020

Les Boucles Guégonnaises palmarès