Margaux Cadol Palmarès 2015

  • Palmarès
  • route
15/12/2015
Margaux Cadol
La Costarmoricaine Margaux Cadol, licenciée au VC Rennais et équipière de la Breizh Ladies, sélection Bretonne féminine, est un exemple pour le cyclisme féminin. Battante et déterminée, elle donne toujours le meilleur d’elle-même et ne s’avoue jamais vaincue. Sur la Classique du Morbihan en mai, 7ème manche de la Coupe De France Dames, le plateau très relevé ne l’a pas impressionnée et elle a terminé en 4ème position après avoir mené la course en grande partie. Sur piste, pour une première année, c'est une réussite puisqu'elle a revêtu le maillot aux hermines en 500m et est vice-championne de poursuite individuelle. 2016 promet encore un beau palmarès !

PISTE
Championne de Bretagne 500m
Championne d'Ille et Vilaine 500m et poursuite individuelle
Vice-championne de Bretagne poursuite individuelle

ROUTE
Championne d'Ille et Vilaine route
1ère
Plouhinec
Missiriac
 
2ème
Loudéac
Dol-de-Bretagne
 
3ème
St Jean de Mont
 
4ème
La Classique Morbihan (UCI 1.2)


Quel bilan fais-tu de ta saison 2015 ?
J'ai passé une très bonne saison 2015. Le fait d'intégrer le VCR m'a remotivée à repartir pour une nouvelle saison. Grâce à eux, j'ai repris du plaisir sur mon vélo et  j'ai découvert la piste, une nouvelle discipline que je compte bien continuer en 2016 et dans laquelle j'aimerai progresser.

Ce que tu préfères dans ton sport
Me surpasser sur mon vélo.

La principale qualité de cycliste

Je dirais que  c'est ma "fougue" mais c'est parfois aussi un défaut.

Tes héros dans le cyclisme

Philippe Gilbert et Emma Johansson sont mes idoles depuis que j'ai commencé. Je suis aussi très admirative d’ Audrey Cordon, c'est un exemple à suivre je trouve!

Ce que tu détestes par-dessus tout dans le vélo
Les chutes violentes.
 
Ton état d'esprit actuel
J'ai déjà hâte à la saison 2016, l'ambiance est très bonne au club et aussi avec les coéquipières de la Breizh Ladies. J'ai hâte de les retrouver sur les courses !

Un fait de course
Je suis arrivée à Dinéault (29) sans mon sac de course, j'avais seulement un cuissard. J'ai couru en veste (sous 30 degrés) avec le casque de Marie Le Net, les chaussures d’Hélène Gérard, les gants de Fanny Le Huitouze et les lunettes de Elodie Loisance. Bon,c'est pas mon meilleur souvenir de 2015 ni ma meilleure course ! Ça n'a pas non plus vraiment fait rire mes parents sur le coup, mais avec du recul, c'était quand même assez drôle.

Partager sur FacebookTweeter

D'autres Palmarès et interviews

Lise Ménage palmares 2019
mercredi 20 novembre 2019

Lise Ménage palmarès 2019

AUBEY Maxime PALMARES 2019
jeudi 14 novembre 2019

Maxime Aubey palmarès 2019

2 florian_rapiteau_palmares_2019
mardi 12 novembre 2019

Florian Rapiteau palmarès 2019