Velopressecollection

Florentin Lecamus Lambert 2017 Interview

Suivez Vélopressecollection

      
Et si l’un des secrets de la réussite était de ne jamais s’ennuyer dans ce que l’on fait? C’est en tout cas ce qui fait avancer Florentin Lecamus Lambert dans son art. À lire ses propos, on constate que si rien ne se fait sans travail et sans effort, pour lui, rien ne peut se faire non plus sans la motivation personnelle et en gardant toujours en tête l’idée de s’amuser sans retenue. La saison passée a été encore riche en émotions sportives et en découverte pour le jeune Brétillien mais malgré ce parcours d’exception  depuis 3 ans, la motivation première perdure : prendre du plaisir et accomplir de nouvelles performances.    

Après une première année Junior et 2 grandes victoires à ton actif - Trophée Centre Morbihan manche de Coupe Du Monde Junior et Gavray Grand Prix Fernand Durel, Fédérale Junior - ta saison 2016 a été une belle réussite. Comment abordes-tu 2017 ?
Je vais aborder 2017 avec beaucoup d’envie de performer mais sans me mettre forcément de pression et avec une priorité : prendre du plaisir.

Quels seront tes objectifs 
Mes principaux objectifs : les championnats de France et les championnats du monde sur piste et route. Je vais aussi essayer d’être bien présent sur les courses de début de saison, les Coupes De France et pourquoi pas  les Coupes Des Nations.

Connais-tu déjà ton programme de courses ?
Oui, j’ai déjà regardé mon programme de course.  Au mois d’août, il faudra enchaîner piste et route.

Parle-nous de ton expérience au Pôle France de Bourges.
Je suis en train d’y acquérir les spécificités de la piste. Je me fais plaisir sur des efforts chronométrés. Au  Pôle, les horaires sont aménagés, ce qui nous permet d’avoir de meilleurs entraînements.

Tu fais davantage de piste et plus du tout de cyclo-cross. La piste, c’est une discipline que tu affectionnes particulièrement ou est-ce un complément de la route ?
La piste est une discipline sur laquelle je prends du plaisir et je commence vraiment à m’y lâcher. Je m’amuse néanmoins beaucoup  sur route aussi.

Quelle  victoire  te comblerait cette année ?
Une victoire en Coupe Des Nations comme Paris-Roubaix ou encore le Trophée Centre Morbihan.

Et quel  maillot  distinctif ?
Un maillot de champion de France serait un des plus beaux maillots.

Tu viens du VTT et tu as découvert la route lors de ta première année Cadet en t’illustrant d’entrée sur la Louison Bobet. Quel bilan fais-tu de ces 3 dernières années?
Le bilan est très bon pour moi.  J’ai toujours cherché à progresser tout en me faisant plaisir.
Janvier 2017

CLASSEMENT TROPHÉE CENTRE MORBIHAN 2016
GAVRAY GP FERNAND DUREL
INTERVIEW DE FLORENTIN AU TROPHÉE CENTRE MORBIHAN
 Velopressecollection
Remonter en haut de la page Haut de page Remonter en haut de la page