Damien Martin : 2020 acte 2

07/07/2020
Damien Martin
On nous avait prévenus : « 2020 ne sera pas une année comme les autres ». Ce genre de tournure qu’on sort aisément chaque fin d’année et peu importe le contexte. Ces gens-là étaient, au fond, probablement loin d’imaginer ce qui nous attendait réellement. L’année fut vite tronquée par le douloureux épisode Covid-19, espérons désormais que cet épisode ne connaisse pas une suite. Pour la planète cyclisme, cet été s’apparente à une drôle de rentrée des classes.

La période de confinement que nous avons traversé me laisse premièrement penser que, non, le cyclisme virtuel n’est pas l’avenir du vélo. A titre personnel, si mon activité de speaker/commentateur sportif s’est vue totalement stoppée au soir du 14 mars (une éternité), jour de 7e étape de Paris-Nice en duo avec Marc Chavet, et de première victoire en World Tour pour Arkéa-Samsic sur les hauteurs de La Colmiane, je me suis paradoxalement rapproché de ma discipline de prédilection. J’ai pris le temps d’enfourcher mon vélo, user mes pneus en additionnant les kilomètres au contact d’une nature revigorée et vivifiante. Un plaisir que j’avais oublié ou mis de côté, faute de temps, faute d’y penser, faute d’en avoir envie.
En plus de ce plaisir simple, ajoutez-y pour nos idoles un public qui pousse au dépassement, des adversaires au coude à coude, dont l’intensité de la respiration vous éclaire sur la marche à suivre, l’adrénaline du face-à-face, le repère visuel d’un sommet de côte qui vous donne des ailes, la sensation de l’air fouettant votre visage dans une descente… Le cyclisme sur Zwift, ça va juste un temps. Comme la visio-conférence mais c’est un autre débat !
Jusqu’à ce milieu d’été, peu de « vrai » cyclisme à se mettre sous la dent. Toutefois, il convient de saluer un sport - parfois jugé vieillissant - qui s’est remué, a mis le grand braquet pour trouver des solutions à tous les étages, loin de l’immobilisme perçu dans d’autres disciplines éteintes depuis de longues semaines. Si la majorité des organisateurs du peloton (amateur comme pro) a eu la sagesse de reporter ses défis à 2021 (saluons encore leur passion et leur engagement exceptionnel au service de la Petite Reine), la première division du cyclisme professionnel, tête de gondole de notre sport favori dont les enjeux sont majeurs, s’est réinventé un calendrier. Durant un peu plus de 100 jours, nous allons assister à un enchainement inédit, spectaculaire, excitant… Une mise en scène qui, involontairement, rebat les cartes sportives.
N’est-ce pas beau de penser que, si l’épidémie reste sous contrôle, nous allons vivre Paris-Roubaix fin octobre, même dimanche que l’étape du Tourmalet sur la Vuelta et que l’ultime acte du Giro ?! Et peut-être avec de nouvelles têtes d’affiche au départ. N’est-ce pas excitant de contempler l’officieuse startlist d’un Tour de France à l’importance décuplée, qui opposera Bernal, Thomas, Froome, Dumoulin, Roglic, Pogacar, Pinot, Alaphilippe, Bardet, Quintana et j’en passe… ? Que dire de la folle semaine morbihannaise et son enchainement France/Europe, quelques heures avant le Grand Départ du Tour ? Ou d’un mois d’octobre, à la sortie des championnats du Monde, englobant toutes les classiques ardennaises et flandriennes…
Physiologiquement, cette saison sans repères, dense et raccourcie promet un grand mystère aux équipes et leurs coureurs. 2020, l’année de toutes les surprises ? En attendant la rentrée des classes, restons prudents, croisons les doigts et… régalons-nous !
Au grand plaisir de vous retrouver sur les circuits. A titre personnel, après cette période difficile, il me tarde de renouer avec mon métier-passion, le micro. Ce sera chose faite dans quelques jours sur la piste de Pordic, en attendant, avec mes compères speakers, les échéances du Dauphiné, des championnats de France et de mon 6ème Tour de France… Kenavo !
7 juillet 2020

Vous pourrez retrouver Damien sur les podiums ou l'entendre dans votre poste de télévision parfois sur les grands évènements:

- Critérium du Dauphiné (12 au 16 aout)
- Championnats de France (21 au 23 aout)
- Tour de France (29 août au 20 septembre)
- Laillé et Chavagne (26-27 septembre)
- Flèche Wallonne Femmes
- Liège-Bastogne-Liège Femmes
- Paris-Tours
- Chrono des Nations aux Herbiers
- Championnats de France de l'Avenir
- Paris-Roubaix

PROGRAMME PISTE PORDIC 17 JUILLET 2020

Partager sur FacebookTweeter

D'autres Actualités

Ellon 15 août 2020 affiche.JPG
jeudi 6 août 2020

Ellon 15 août 2020 infos pratiques courses cyclistes

Civray 5 août 2020 Trophée Madiot podium
jeudi 6 août 2020

Trophée Madiot : Rafaël Delhomme, dominateur à domicile

Pays De La Loire hidephoto
jeudi 6 août 2020

Sélection des pays de la loire pour les championnats de France sur route de Grand-Champ