Tour De Bretagne les 23 équipes sélectionnées

  • Communiqué de presse
  • Tour De Bretagne 2019
29/03/2019
Tour De Bretagne 2019 hidephoto
La 53ème édition du Tour de Bretagne se déroulera du 25 avril au 1er mai 2019 et traversera les 4 départements bretons et la Loire-Atlantique. Les coureurs auront 1 159 kilomètres pour se départager. Découvrez les équipes sélectionnées pour cette nouvelle édition.
Tour De Bretagne 2019 Les 23 équipes

CÔTES D’ARMOR – MARIE MORIN – VÉRANDA RIDEAU

Avec Julien Fouchard en 2009 puis Fabien Schmidt l’an dernier, l’équipe des Côtes d’Armor aura fermement marqué de son empreinte le Tour de Bretagne. Il s’agit tout simplement de la 1ère équipe à avoir remporté 2 fois le classement général depuis que la course se nomme Tour de Bretagne. En 2019, l’équipe sera rajeunie avec le départ de quelques cadres, dont celui de Fabien Schmidt passé à nouveau chez les professionnels. Le gallois Owen James qui a fait du Tour de Bretagne l’objectif de sa saison et le prometteur Alexis Renard, devraient constituer la base des hommes en belu pour cette 53ème édition.

ANDRONI GIOCATOLLI-SIDERMEC

L’équipe italienne sera une nouvelle fois constituée de sa jeune garde venue pour apprendre à frotter sur les routes bretonnes tandis que les plus expérimentés se frotteront eux à l’une des plus belles épreuves du monde, le Giro. Pour la 3ème année consécutive, les hommes de Gianni Savio tenteront de remporter une victoire d’étape et même de faire mieux. Les jeunes colombiens Munoz et Flores sont très attendus et pourraient offrir à l’Amérique du Sud une première victoire sur le Tour de Bretagne.

TEAM ARKÉA-SAMSIC

Les bretons seront comme toujours très attendus sur leurs terres. Le jeune breton Alan Riou sera l’un des hommes à suivre sur cette 53ème édition. Le vainqueur d’une étape du Tour de l’Avenir à Châteaubriant l’an dernier retrouvera la même arrivée lors de la 4ème étape. Mais il faudra avant tout apprendre à courir avec une pression supplémentaire, celle d’être professionnel face aux amateurs et d’avoir du monde sur le porte-bagage.

VITAL CONCEPT – B&B HÔTEL

Les « Glaz » ne sont pas passés loin pour leur première participation au Tour de Bretagne l’an dernier, que ce soit avec Corentin Ermenault sur la 1ère étape ou avec Johan Le Bon à Dol de Bretagne la veille de l’arrivée finale. Cette année, il faudra réussir à se dégager de l’emprise de jeunes formations qui sont là pour apprendre à courir comme des professionnels et qui n’hésitent pas à prendre les choses en main, quitte à jouer avec les nerfs des formations mieux côtées.

ARAPAHOE HINCAPIE PB BMC

Le Tour de Bretagne poursuit la tradition de la présence américaine sur la course avec une équipe qui participera pour la 1ère fois au Tour de Bretagne. Venus tout droit de Caroline du Sud, ils viennent pour bousculer la course et les habitudes. Des coureurs comme Eisenhart, Oien ou Bryon connaissent déjà le Tour de Bretagne et savent qu’il se passe toujours quelque chose. « Riding bike is fun » est d’ailleurs la philosophie de l’équipe, « Faire du vélo c’est marrant ».

ASTANA CITY

Les jeunes kazakhs de la réserve de l’équipe World Tour, toujours combatifs et n’ayant pas peur du mauvais temps, ont pris depuis quelques années leurs quartiers sur le Tour de Bretagne. Il faudra garder un oeil sur Igor Chzan, transfuge du centre mondial du cyclisme et 2ème de son championnat national du contre la montre, à seulement 18 ans, devant un coureur tel qu’Alexey Lutsenko, capable de bien figurer sur les contre la montre des grands tours et vainqueur d’étape à Paris-Nice, au Tour de Suisse et sur la Vuelta.

DEVELOPMENT TEAM SUNWEB

Dès le début de course l’an dernier, Max Kanter s’était frotté aux sprinteurs italiens. Ses qualités dans l’emballage final ont visiblement beaucoup plu et il fait désormais partie de la World Tour Sunweb. Quant à Jarno Mobach, après sa prise de pouvoir à Plancoët, il a mal digéré le pavé de Dinan lors de la dernière journée et a dû laisser filer le maillot de leader. Le jeune hollandais devrait être de retour pour faire mieux que sa 5ème place finale. Et cette équipe talentueuse peut peser sur chaque compartiment de course.

DIMENSION DATA FOR QHUBEKA

La réserve de l’équipe World Tour sud-africaine arrive cette année avec de solides arguments à faire valoir. A commencer par l’italien Luca Mozzato, très rapide au sprint. Un autre nom pourrait faire parler. A 20 ans, Alexander Konyshev, fils de l’infatigable baroudeur Dimitri (vainqueur d’étapes sur les 3 grands tours), semble progresser régulièrement et dispose d’une bonne pointe de vitesse qui lui permettrait de s’imposer en petit groupe. Mais nous pourrions tout à fait voir éclore un jeune talent africain de cette équipe dont c’est la vocation première.

EVOPRO RACING

Nouvelle venue sur la scène européenne, l’équipe irlandaise a été créée cette année et affiche déjà de belles ambitions. Formée de jeunes irlandais et de coureurs plus expérimentés venant de tous horizons, ils ont frappé fort d’entrée de jeu avec 2 victoires pour leurs débuts en Nouvelle-Zélande. Avec des coureurs qui vont vite au sprint et qui passent bien sur tous les terrains, il est fort à parier que la couleur verte de leur maillot sera bien visible sur les routes bretonnes.

GROUPAMA FDJ

Lorsque vous associez 2 découvreurs de talents tels que Jens Blatter et Jérôme Gannat, vous ne pouvez avoir à faire qu’à une équipe dangereuse. Pour sa 1ère année d’existence, la réserve de l’équipe des frères Madiot ne viendra pas pour faire du tourisme en Bretagne. Il est difficile de sortir un nom en particulier tellement l’effectif est dense. Mais attention à Ziga Jerman sur les arrivées massives. Le jeune slovène de 20 ans est peu connu en France mais sa victoire à Gent-Wevelgem espoir en 2018 montre qu’il a les qualités pour réussir un beau Tour de Bretagne.

IAM EXCELSIOR

L’équipe suisse à vocation formatrice participera pour la 1ère fois au Tour de Bretagne. Mais avec des jeunes de talent comme l’italien Giacomo Ballabio ou le suisse Martin Schäppi, entourés d’hommes plus expérimentés tels que Fabian Lienhard (2ème d’étape et 6ème du général en 2016) ils auront des atouts à faire valoir. Arnaud Grand, l’un des directeurs sportifs connait bien le Tour de Bretagne et ses particularités pour y avoir aidé Dylan Teuns (1 étape et 2ème du général) en 2014.

INTERPRO CYCLING ACADEMY

Les japonais ayant établi leur camp de base européen en Occitanie seront eux aussi pour la première fois sur les routes du Tour de Bretagne. Une équipe internationale à l’accent français dont la recrue phare est le colombien Hernan Aguirre. A 23 ans, il sort d’une belle saison pointant régulièrement dans le haut du classement général des courses à étapes. C’est un client sérieux pour la victoire finale. Attention également au français Adrien Guillonet qui passe très bien les bosses et qui pourrait trouver des ouvertures.

JOKER FUEL OF NORWAY

Longue tradition norvégienne sur le Tour de Bretagne avec la présence du Team Joker depuis 2007. Nous découvrions alors Edvald Boasson Hagen puis Alexander Kristoff. L’an dernier, le colosse Herman Dahl s’était hissé à la 6ème place du classement général après avoir remporté la 1ère étape. L’équipe est toujours talentueuse et homogène mais si l’on doit sortir un nom, pourquoi pas celui de Soren Waereskjold. Tout juste sorti des rangs junior, il est un bon rouleur et avait battu le phénomène Remco Evenpoel sur le chrono de Trophée Centre Morbihan l’an dernier.

LJUBLJANA GUSTO SANTIC

L’équipe formée de jeunes slovènes talentueux, épaulés par des garçons plus expérimentés tels que l’australien Benjamin Hill, ont réellement des arguments à faire valoir sur les routes bretonnes. Il faudra avoir un oeil particulièrement vigilant au croate Victor Potocki. Tout juste âgé de 20 ans, le champion de Croatie est encore inconnu du peloton international mais il est capable de faire un coup sur une étape, voire mieux.

NATURA4EVER-ROUBAIX-LILLE MÉTROPOLE

10 ans après son succès à Lesneven sur le Tour de bretagne 2008, Julien Antomarchi a remis le couvert à Grand Champ l’an dernier, au grand bonheur de l’équipe nordiste qui mettait ainsi un terme à une longue période de disette de près de 2 ans. Thibault Férasse, infatigable attaquant et meilleur grimpeur du Tour de Bretagne 2018 fait son arrivée dans l’équipe et retrouve les professionnels. Comme d’habitude, on pourra compter sur eux pour tout tenter.

SEG RACING ACADEMY

2 victoires d’étapes, 4ème et 7ème du classement général, le maillot par points et le classement par équipes, la moisson de l’équipe néerlandaise l’an dernier fut plutôt bonne. Les meilleurs éléments désormais passés en world tour, l’équipe a été en grande partie renouvelée. Mais des recrues de choix arrivent avec l’italien Alberto Dainese puncheur sprinteur, et Kaden Groves que l’on pourrait surnommer le nouveau Robbie Mc Ewen. Attention également au champion national hongrois qui passe bien sur tous les terrains.

WALES RACING ACADEMY

Avec un vainqueur du Tour de France gallois, nous ne pouvions faire l’impasse sur cette équipe destinée à faire éclore les jeunes gallois au plus haut niveau. L’équipe de Rob Partridge sélectionne les meilleurs espoirs gallois. Passer du circuit des road series à une course internationale n’est pas mince affaire mais une chose est sûre, ils ne seront pas dépaysés par les conditions météorologiques et le vent qui pourront être des alliés de poids dans leur quête pour succéder un jour à Geraint Thomas.

EQUIPO LIZARTE

Il régnera un air de San Fermin au mois d’Avril en Bretagne. Pas de tenue blanche et rouge pour les jeunes espagnols mais une tenue rose et noire pour faire étal de toutes leurs qualités. Et il ne doit pas en manquer aux vues de leurs prédécesseurs dans cette équipe : Joseba Beloki, Dayer Quintana, Andrei Amador, Marc Soler, Richard Carapaz sont quelques noms passés par la structure de Pampelune.

LOTTO SOUDAL U23

Brillant 2ème du général l’an dernier, Stan Dewulf fait désormais le bonheur de la formation World Tour du même nom. Cette année Gerben Thijssen ou Sander De Pestel particulièrement rapides peuvent s’imposer sur un sprint massif. Mais il faudra toujours garder un oeil sur Laurens Huys qui passe bien sur tous les terrains. Ceux qui l’ont vu l’an dernier, complètement écorché sur tout le corps à l’arrivée de Grand-Champ, savent que c’est un dur au mal. Son talent fera le reste !

SOJASUN ESPOIR-ACNC

Victorieux l’an dernier sur l’étape de Clohars-Carnoët grâce à Tony Hurel, l’équipe de Stéphane Heulot a évolué à l’intersaison et s’appuiera sur une ossature plus jeune. Mais avec des coureurs comme Willy Artus, Maël Guégan ou Jason Tesson qui font un très bon début de saison, remporter à nouveau une étape n’a rien d’impossible pour cette équipe homogène.

TEAM U NANTES ATLANTIQUE

Les nantais présentent sur le papier un gros potentiel, peut-être le plus gros potentiel des DN1 présentes. Yannis Yssaad ou Jérémy Cornu auront des envies de revanches sur le monde professionnel. Une étape au sprint pour l’un et le général pour l’autre sont des ambitions réalistes. Les jeunes Axel Mariault et Léo Danès se sont déjà imposés en ce début de saison et seront à la bagarre pour faire un bon résultat également.

SÉLECTION BRETAGNE

Les jeunes bretons seront avant tout là pour apprendre au contact des équipes réserves du World Tour et de formations expérimentées. L'attrait du parcours 2019 est qu'il peut se passer quelque chose à tout moment. Et il faudra être à l'affût! Qui aurait parié, que sous le même maillot en 2012, Benjamin Le Montagner remporte la 1ère étape et porte durant 3 jours le maillot de leader? Ne pas avoir de complexes et profiter des opportunités peut s'avérer gagnant pour eux.

SÉLECTION PAYS DE LA LOIRE

La jeunesse alliée à l'expérience, voici le cocktail préparé par Lilian Jégou. Yann Guyot devrait faire son retour sur les routes bretonnes en tant que capitaine de route de cette formation ligérienne qui participe pour la 1ère fois au Tour de Bretagne. Une équipe solide avec des jeunes de grande valeur. Habitués de l'équipe de France espoir, Valentin Ferron ou Marlon Gaillard ont toutes les qualités pour se montrer tout au long des 7 jours de course. Une victoire d'étape est largement possible.

Tour de Bretagne Cycliste 2019 la carte

CALENDRIER ET PROFILS DES ETAPES 2019

ÉTAPE 1

25 avril

LORIENT

INZINZAC-LOCHRIST

150,5 KM

Profil E1

ÉTAPE 2

26 avril

BANNALEC

QUIMPERLÉ

169.4 KM

Profil E2

ÉTAPE 3

27 avril

PORT-LOUIS

GUÉGON

172.4 KM

Profil E3

ÉTAPE 4

28 avril

PLOËRMEL

CHÂTEAUBRIANT

152.7 KM

Profil E4

ÉTAPE 5

29 avril

ROUGÉ

LE FERRÉ

191.5 kms

Profil E5

ÉTAPE 6

30 avril

LE FERRÉ

PLURIEN

171.6 KM

Profil E6

ÉTAPE 7

1er mai

PLOUNÉVEZ-LOCHRIST

ST-POL-DE-LÉON

150.9 KM

Profil E

Partager sur Facebook Tweeter

D'autres Actualités

Elie Gesbert Arkea Samsic
dimanche 21 avril 2019

Tour des Alpes Elie Gesbert : tout est dit dans le nom

Guégon 27 avril 2019 affiche
samedi 20 avril 2019

Guégon 27 avril 2019 affiche course cycliste

Tour Des Mauges 4 et 5 mai 2019 hidephoto
samedi 20 avril 2019

Tour Des Mauges Beaupréau 4 et 5 mai 2019 guide technique